La ministre de l’Environnement appelle les jeunes à investir dans le tri des déchets

La ministre de l’Environnement, Samia Moualfi, a appelé, mardi à Oum El Bouaghi, à “ouvrir les portes de l’investissement au profit des jeunes et des micro-entreprises dans le domaine du tri sélectif des déchets”.
“Le ministère de l’Environnement est engagé sur la voie du tri sélectif des déchets dans le cadre de la politique de l’Etat visant la valorisation des déchets”, a affirmé Mme Moualfi au cours de l’inauguration du centre d’enfouissement technique (CET) de la commune de Souk Naamane qui a mobilisé un investissement public de 240 millions DA.

La ministre a insisté, à ce propos, sur “la nécessité d’ouvrir aux jeunes investisseurs et aux micro-entreprises le domaine du tri sélectif des déchets afin d’encourager cette orientation et générer des emplois”.

“Ouvrir les portes devant les jeunes investisseurs rentre dans le cadre des directives des hautes autorités du pays”, a ajouté la ministre, relevant l’impératif accompagnement de l’administration aux investisseurs pour leur faciliter les procédures d’investissement et l’accès aux informations dont ils ont besoin pour booster l’investissement.

Mme Moualfi qui a suivi un exposé relatif à son secteur dans la wilaya d’Oum El Bouaghi a également mis l’accent sur l’importance de la culture environnementale, insistant sur “l’éducation, la sensibilisation et la formation” dans le domaine de l’environnement.

La ministre s’est rendue dans la ville d’Ain M’lila (65 km d’Oum El Bouaghi) où elle a inspecté le Groupe Fabcom de fabrication de batteries automobiles avec une capacité annuelle de production d’un (1) million d’unités.

Sur le site de cette usine qui emploie 500 travailleurs, Mme Moualfi a incité les responsables à s’intéresser au recyclage et à la formation des jeunes.

La ministre poursuit sa visite dans la wilaya et rencontrera, au chef-lieu de wilaya, les acteurs de la société civile activant dans le domaine de la protection de l’environnement.